ÊTRE AVEC CHRIST OÙ IL EST

Being_With_Christ_Where_He_Is__ĘTRE_AVEC_CHRIST_OŮ_IL_EST

ĘTRE AVEC CHRIST OŮ IL EST

Droit D’auteur Š 2009 Trumpet Ministries, Inc. Touts droits réservés

Traduit par Marie Lachance

Nous, les humains, tendons ŕ nous inquiéter constamment du futur.   Si nous grandissons en Christ, nous devons connaître Jésus étant le  "Je suis," le Dieu du présent éternel.   Christ est toujours ce que Dieu est.   Dieu et Christ sont ce qu’Ils sont en ce moment. 

Le Seigneur veut que nous entrions dans une relation éternelle.   Il désire que chacun de nous soit une partie indivisible de Lui-męme, de ce qu’Il est toujours.   Il désire que nous grandissions en Lui jusqu'ŕ ce qu'Il puisse ętre dit de nous que nous sommes entičrement avec Lui oů Il est.   Ensuite, le futur prendra soin de lui-męme. 

Les choses de ce monde réclament notre attention.   En attendant, le Seigneur Jésus frappe ŕ la porte de notre cœur.   Si nous devons continuer ŕ consacrer nos jours sur la terre, sur ce qui est provisoire et insignifiant, nous devons écouter soigneusement ŕ chaque instant ce que le Seigneur dit,  Lui présentant chaque décision pour Sa volonté et Sa bénédiction.   Nous devons s’efforcer d'ętre toujours avec Lui oů Il est et une partie de ce qu'Il est. 

ĘTRE AVEC CHRIST OŮ IL EST

Moďse dit ŕ Dieu: J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pčres m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je? Dieu dit ŕ Moďse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle 'je suis' m'a envoyé vers vous.  (Exode 3:3,14 LSG)

Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fűt, je suis. (Jean 8:58 LSG)

Pas, "avant qu'Abraham fűt né, j’étais."

Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que lŕ oů je suis vous y soyez aussi.  (Jean 14:3 LSG)

Pas, " lŕ oů je serai vous y serez aussi "

Je comprenais que Jésus voulait dire, dans le verset précédent, "que vous soyez aussi oů Je serai en ces temps." Cependant, en se penchant trop fortement sur la notion du temps, nous interprétons que le Seigneur veut dire qu’il va revenir pour nous amener au Ciel.   Je pense nous manquons le point. 

Notez le verset suivant: 

Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Pčre, est celui qui l'a fait connaître. (Jean 1:18 LSG)

Dans ce contexte, je pense que Jean voulait dire que Christ est venu sur la terre et a fait connaître Dieu.   Cependant, pendant qu’Il le fait, Il reste ŕ côté du Pčre ou dans le sein du Pčre comme la Parole l'exprime. 

Autrement Jean aurait dit, "qui est venu du côté du Pčre."

Il se peut que l'Esprit Saint ait une raison pour employer le présent dans ces occasions.   J'aime penser ŕ Dieu et ŕ Christ en demeurant "Un", que Christ soit dans le ciel, sur la terre ou ailleurs.   Je crois que c’est important que nous comprenions l'Unité de Dieu et de Christ parce que le Christ travaille continuellement avec chaque vrai saint pour l'amener lui ou elle dans la męme Unité. 

Moi en eux, et toi en moi, - afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.  (Jean 17:23 LSG)

Si nous soulignons trop la notion de Christ venant du Ciel et retournant au Ciel, et de notre aller au Ciel dans l'avenir pour ętre avec le Seigneur (qui est toujours notre espoir), nous pouvons manquer ce que Christ fait, aujourd'hui, dans notre vie afin de nous conduire dans l'unité avec Lui-męme et le Pčre.   Pensez-vous que ceci peut se produire dans votre vie en ce moment?  Ça l’est dans la mienne. 

Il y a quelques temps, juste avant que j'aie eu une crise cardiaque, le Seigneur m'a parlé:  "Tout ce qu’il y a, c’est maintenant."

J’étais dans mon bureau ŕ l'église, me préparant pour entrer dans le sanctuaire pour le service du mardi soir.   J'ai interprété le message que je ne vivrais pas beaucoup plus longtemps.   Puisque la crise cardiaque a eu lieu il y a un an, je pense que ce n'était pas l'interprétation correcte. 

Savez-vous pourquoi le Seigneur m’a souligné "tout ce qu’il y a, c’est maintenant?"  C’est que je passe tellement le temps ŕ m’inquiéter du futur que je néglige de me reposer dans le Seigneur afin de le trouver dans chaque détail  de ce qui se passe dans ma vie, nuit et jour.   Il se peut que ce soit une des raisons pour laquelle j'ai eu l'attaque! 

N'importe quel position dans l'avenir est toujours maintenant, c’est toujours le présent, quand nous y arrivons. 

Il se peut que notre plus grand problčme, en tant qu'ętres humains, soit celui de s'inquiéter ou d'essayer d'établir le futur.   Plusieurs, si pas la plupart des douleurs et des urgences que nous nous disons, n’ont jamais lieu.   Il y a des périodes, naturellement, quand nous devons considérer le futur et s'assurer que nos actions nous dirigent vers nos buts désirés.   Mais un grand nombre de nos soucis sont ŕ propos des choses et des circonstances que nous n’y pouvons rien.

Christ est toujours le -- Je suis, pas  le -- Je serai.   Le Christ désire que nous soyons avec lui oů Il est, pas oů Il sera.   Si nous sommes toujours avec Christ oů Il est, alors nous serons avec Lui oů Il sera dans le futur. 

Christ est toujours ce que Dieu est.   Dieu et Christ sont ce qu’Ils sont en ce moment.  Le Seigneur veut que nous entrions dans une relation éternelle.   Il veut que chacun de nous soit avec Lui oů Il est. Il désire que nous grandissions en Lui jusqu'ŕ ce qu'Il puisse ętre dit de nous que nous sommes entičrement avec Lui oů Il est.   Ensuite, le futur prendra soin de lui-męme

L'idée d'entrer dans l'Unité, qui est Dieu et Christ, m’est particuličrement significative en ce moment.   J'ai passé les deux derničres semaines au lit récupérant d'une infection aux reins.   Âgé de soixante-treize ans, l'infection m'a laissé faible.

Étant quelqu’un qui s’inquičte continuellement, je pense aux conséquences si je mourais.   Il y a toujours quelques symptômes de ceci ou cela.   Qu’est que ça veut dire? 

Quand je vais au Seigneur ŕ propos d’un des symptômes, Il me demande, "Peux-tu te déplacer?  Peux-tu faire ce qui doit ętre fait?"

 "Oui."

"Alors quel est ton problčme?" 

Le problčme n'est pas que je suis incapable de faire ce qui doit ętre fait, c’est ŕ propos de la condition que ça pourrait ętre un jour dans l'avenir. 

L'église est entre bonnes mains.   Mon épouse, Audrey, est bien capable de prendre soin des détails administratifs.   La prédication et l'enseignement sont effectués par des plus jeunes hommes, qui ont été formés sous moi, qui peuvent pręcher et enseigner le Royaume de Dieu mieux que moi. 

Nous avons beaucoup de nourriture, le loyer est payé, et il n'y a aucune demande étant faite sur moi.   Je peux lire, dormir, travailler ŕ l'ordinateur (comme je le fais maintenant) ou faire tout ce que je veux et avoir la force nécessaire pour le faire. 

Je ne suis pas en douleur, juste fatigué.   Alors,  n'importe quel problčme que j'ai, vient de mon inquiétude du futur. 

En ce moment, cette minute męme, il n'y a aucun problčme. 

Pourquoi le Seigneur dit-il?  "Tout ce qu’il y a, c’est maintenant."

J'ai entendu dire qu'une grande partie de la douleur physique que nous souffrons vient de notre anticipation de cette douleur.   Il se peut que ce soit vrai. 

Ce que j’ai récité, est le coté négatif de ce qui se passe.   Le côté positif est merveilleux.   Le Seigneur m'enseigne au sujet de la signification du "Je suis." Du  moins, je le pense que c’est le Seigneur.   Vous pouvez en juger. 

Christ veut ętre notre vie.   Il veut ętre révélé ŕ travers nous.   Cette unité n'est pas pour que nous ayons plus de puissance ou un ministčre plus réussi ou pour que nos pričres soient répondues ou ętre glorifié ou pour n'importe quelle autre raison charnelle que nous entendons de nos jours.   C'est l'amour de Dieu qui est le résultat de l'union totale de Dieu et de Christ et c’est l'amour de Christ qui cherche l'union totale entre  nous et  Lui-męme.   L'amour Divin et l'union résultante ne sont pas des moyens ŕ une certaine fin religieuse.   Ils sont la fin!   Quand le Seigneur dans sa bonté me l’a révélé, il y a quelques années, cela  a transformé la maničre dont je  regardais les Écritures. 

Le Chien du Ciel ne cesse pas de nous chercher quand nous "prenons les quatre mesures du salut."  L'amour Divin frappe toujours ŕ la porte de notre personnalité, demandant ŕ entrer.   Quand nous nous inquiétons du futur ou sommes pressés dans les activités du monde, nous ne pouvons pas L'entendre.   Mais quand nous L'entendons et Le laissons entrer, nous soupons avec Lui et Lui avec nous. 

Voici, je me tiens ŕ la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.  (Apocalypse 3:20  LSG)

Je sais ce que nous mangeons quand nous soupons avec Christ.   Nous mangeons sa chair et nous buvons son sang. 

Je ne sais pas ce qu'Il mange et boit quand Il entre notre personnalité, ŕ moins que le verset signifie  qu’Il se réjouit et Il se nourrit de notre bonne volonté de Lui rendre chaque détail de notre personnalité.   Peut-ętre qu’Il prend l'alimentation de l'agrandissement de ce que Il est.

Cette sorte de chose semble ętre exprimée dans ce verset suivant:

J'entre dans mon jardin, ma soeur, ma fiancée; Je cueille ma myrrhe avec mes aromates, Je mange mon rayon de miel avec mon miel, Je bois mon vin avec mon lait... -Mangez, amis, buvez, enivrez-vous d'amour! . (Cantique des Cantiques 5:1 LSG)

Pendant ce séjour ŕ la maison (et toutes les autres fois),  je peux passer du temps ŕ spéculer au sujet de ce que le futur détient.   Ou je peux continuer ŕ regarder ŕ Jésus, m'assurant qu'ŕ ce moment męme je vis en Sa présence, exprimant Sa volonté sur la terre. 

Savez-vous quoi?  Je suis indestructible quand je demeure en Jésus.   Si je fais exactement ce qu'Il désire, s'Il vit en moi et moi en Lui, alors Sa santé est ma Santé;  Son énergie est mon énergie;  Sa sagesse est ma sagesse. 

Il est maintenant 4:17 P. M.,  vendredi aprčs-midi, septembre le  4, 1998.   Devrais-je m'arręter et me reposer?  Nourrir le chien?  Manger?  Sommeiller?  M’inquiéter au sujet de si je vais toujours ętre si fatigué?

Je regarde ŕ Jésus en ce moment pendant que j'écris.   "Seigneur, je veux faire partie du "JE SUIS."   Ŕ cet instant, je veux vivre par Ta vie.   Je veux que Tu sois glorifié en moi.   Je veux avoir la pleine confiance que lorsque plus d'énergie sera nécessaire, plus sera disponible.   Actuellement, j'ai assez d'énergie pour faire ce que je fais.   Alors, quel est le problčme?  Tout ce qu’il y a, c’est maintenant, et maintenant il n'y a aucun problčme. 

Mais et plus tard?  Quand viendra plus tard, Il sera maintenant.   Le Seigneur sera présent si je veux ętre disposé ŕ Lui plaire et exercer la force et la sagesse disponible ŕ ce moment-lŕ. 

Je sais que c’est l'heure de nourrir le chien, et j'ai la force pour le faire.   Hallélujah!   Ainsi, Jésus Christ sera honoré pendant que je nourris le chien.   Je désire ętre totalement avec Lui oů Il est pendant que je nourris le chien. 

Je serai de retour dans une minute ou deux. 

Le chien est maintenant heureux.   Elle est un esprit.   Je l'ai avertie de se comporter toujours bien, si elle espčre aller au ciel, car la Bible a peu de bon ŕ dire au sujet des chiens! 

Il y a tant d’occasion tout le long oů nous pouvons regarder ŕ Jésus, agissant dans la maničre qui reflčte la foi et la confiance en Lui.   Il y a  beaucoup d'occasions de devenir toujours plus fermement établi en Lui, vivant avec Lui oů Il est toujours – dans le sein du Pčre. 

Ŕ quel niveau d'union sommes-nous soutenus?  Au niveau auquel, il est éternellement vrai que nous sommes identiques ŕ ce qu’Il est. 

Pouvez-vous vous imaginer comment notre nature animale lutte contre une telle union? -- Un tel renoncement ŕ ses "droits" de suivre ses propres appétits, ses ambitions, et ses craintes? 

Quand nous cherchons ŕ ętre remplis de Christ, ŕ demeurer en Christ ŕ chaque moment, l’origine n'est pas que c’est l'homme qui cherche ŕ faire partie de Dieu.   Plutôt, c'est Dieu cherchant ŕ faire partie de l'homme.   Chaque aspect du salut provient de Dieu.   Nous ne pouvons pas courir ŕ Lui sans qu’Il nous ait attirés ŕ Lui.   Aucune personne ne vient ŕ Jésus ŕ moins que le Pčre l’attire.   Aucun individu ne prend cet honneur pour lui-męme excepté celui qui a été appelé de Dieu.   C'est le message du bâton d'Aaron qui a bourgeonné. 

Comme c’est ridicule que le Dieu vivant a une telle difficulté ŕ nous obliger ŕ redonner notre droit d'opérer notre propre programme !   Il nous a créés afin que nous puissions ętre un rayon de Sa gloire.   Nous devons ętre l'image de Dieu, l'expression de Dieu dans Sa création, le chariot męme de Dieu.   Tout ŕ fait, indiscutablement merveilleux! 

Malgré cela, nous sommes des animaux intelligents créés de poussičre, résistants ŕ son amadouage, déterminés ŕ garder notre personnalité et notre comportement de bouffons ignorants et corruptibles.   Comment nous accepte-t-Il?

Peut-ętre que mon chien, "Bear" de nom (un nom totalement inconvenable), ferait un meilleur job que la plupart d'entre nous, s’il en avait l'occasion

L'Entité puissante, Christ en Dieu, nous appelle ŕ Lui-męme.   "Venez, faîtes partis de Moi, c’est pour cela que vous avez été créés.   Cessez de vos propres tentatives de créer le Ciel et la Terre.   Entrer dans mon repos, l’arręt de Mon oeuvre.   J'ai créé toutes choses du commencement et tout l’étendu jusqu’au nouveau ciel et la nouvelle terre de Jésus Christ.   Maintenant Je me repose.   Entrez dans mon repos."

Au cœur de l'issue est la loi Divine, la différence entre le bien et le mal.   Il y a toujours un combat énorme entre le bien et le mal.   L’avez-vous remarqué? 

Dans la culture américaine d'aujourd'hui, la tendance est d’enlever l'étiquette de "péché" au comportement humain.   Le concept de la "liberté de la parole" est employé pour justifier le comportement le plus honteux.   Dans les églises Chrétiennes, le péché et la justice sont rejetés.   A leurs places,  a été substitué une forme pervertie de la grâce du Nouveau Testament. 

La conséquence de l’abolissement d'une distinction claire entre le bien et le mal dans le monde séculaire et religieux, est une descente dans l'immoralité jamais vue antérieurement en Amérique.   De tous les aspects, cette descente continuera jusqu'ŕ ce qu'une catastrophe inévitable rattrape notre nation. 

En Dieu, cependant, et dans le domaine de l'esprit, la justice et le péché sont des personnalités, ce qui est juste est juste et ce qui est mauvais est mauvais.   Il n'y a aucune confusion. 

Dieu est un juge juste.   Il distingue toujours entre le bien et le mal.   Il nous a donné Sa Parole écrite, ainsi nous pouvons comprendre la différence entre le précieux et le vile. 

Le monde démocratique d'aujourd'hui se moque du standard de la moralité Biblique.   Les églises Chrétiennes se moquent de ces croyants qui s’efforcent ŕ suivre les commandements du Seigneur, les accusant d'ętre des légalistes et des Pharisiens. 

Pendant que nous choisissons de garder les commandements de Christ et de Ses Apôtres, en priant toujours pour de la sagesse et de la force afin que notre comportement puisse ętre agréable au Seigneur, en ignorant ceux qui pleurent grâce, grâce, grâce, le Seigneur commence ŕ ętre formée dans notre personnalité.   La loi sainte s’écrie dans notre esprit et se grave dans notre cœur. 

Le résultat de notre concentration ŕ garder les commandements de Christ et ses Apôtres est que nous sommes introduits dans un repos paisible dans le Pčre par Jésus Christ, étant fait un avec Eux; nous habitons en Eux et Eux en nous. 

Jésus lui répondit: Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Pčre l'aimera; nous viendrons ŕ lui, et nous ferons notre demeure chez lui.  (Jean 14:23 LSG)

"Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole"

Pendant que le Pčre et le Fils prennent leur demeure en nous, la porte de ce qui est moralement propre et juste et de ce qui est moralement dégoűtant et mauvais, s’ouvre continuellement dans nos pensées, nos paroles et nos actes.   Dieu dit, "Soyez saint car Je suis saint.   Si vous désirez faire partie de Moi, vous devez ętre justes et saints dans vos comportements et fermement obéissant au Pčre dans chaque aspect de la vie.   Il n'y a aucune place pour le comportement incertain, aucun secteur gris dans lequel existe la confusion au sujet de ce qui est bien et de ce qui est mal."

Il n'y a aucune possibilité d’ętre avec Christ oů il est sauf si nous sommes disposés ŕ embrasser ce qui est juste et saint et renoncer totalement et rejeter ce qui est moralement dégoűtant et mauvais. 

La voie de l’Éternel doit ętre rendue droite dans notre personnalité. 

Pendant que Dieu entre en nous, Il nous guérit de ce qui est injuste dans notre personnalité et comportement. 

Que Dieu fera-t-Il lorsqu’Il sera satisfait de notre personnalité et notre comportement?  Il reviendra du Ciel avec nous et Il inaugura son Royaume sur la terre.   Les nations alors auront des personnes qui seront en mesure de leurs enseigner la différence entre le vrai et faux, ainsi elles pourront ętre bénies par le Seigneur.   Il y aura un saint, un sacerdoce royal qui dépeindra la loi en eux-męmes, dans ce qu’ils sont, ce qu’ils disent et ce qu’ils font.   Ils seront une ville vivante et sainte par laquelle la lumičre morale des nations sauvées apprendront ŕ marcher.  Les saints, les saints de Dieu, magnifieront la loi, la rendant célčbre et glorieuse, compréhensible et accessible. 

Ŕ cet instant męme, le Seigneur Jésus veut que nous soyons avec Lui oů Il est toujours, ŕ ętre une partie intégrale et incorruptible de Sa Personne vivante et  Présente.   Ce n'est pas pour notre élévation ou pour aucune fin "religieuse".   C’est pour que Dieu puisse ętre élevé dans Sa création, ainsi Il peut avoir un temple vivant.  

Quand nous regardons toutes les Écritures, nous pouvons voir comment le plan de Dieu s’est développé jusqu'ŕ finalement, dans les derniers jours, le but ultime de Dieu peut ętre révélé:  Christ en nous, l'espérance de la gloire.

D'Adam ŕ Čve par Abraham par Moďse et par Jean de–Baptiste, Dieu a exigé l'obéissance ŕ ses lois justes.   Ensuite, le Seigneur Jésus Christ a commencé ŕ parler de plusieurs pičces dans la maison de Son pčre.   Nous, dans notre raisonnement charnel, avons présumé qu’Il parlait de demeures raffinées pour nous dans le domaine de l'esprit.   Si nous avions lu le quatorzičme chapitre de l’Évangile  de Jean soigneusement, gardant les męmes pensées du contexte du deuxičme jusqu’au vingt-troisičme verset, nous aurions vu que Jésus parlait de Dieu qui réside en lui, puis Dieu et Lui qui résident en nous. 

Mais nous n'avons pas eu des yeux pour voir.   Le livre est resté scellé.   Le christianisme est resté une autre religion dans laquelle nous avons essayé de vivre afin qu’un jour, nous puissions ętre avec le Seigneur. 

Mais maintenant, aujourd'hui, pendant que la civilisation se dirige vers un gouvernement mondial dans lequel l'homme égocentrique régnera, une société dans laquelle les églises seront tičdes dans leur attitude envers Jésus Christ, le Seigneur nous fait savoir qu’Il se tient ŕ la porte de notre cœur. 

Qui est-Il qui frappe ainsi?

Il est l'Amour Divin qui vient pour trouver Son complément, Sa contre-partie, l'aide adaptée ŕ lui, celle qui dorénavant Lui apportera de la motivation pendant qu’Il forme le monde de demain. 

Mais premičrement, Il est le Seigneur des Armées, le Seigneur fort et puissant dans la bataille.   "Élevez-vous, portes éternelles! Il demande, et que le roi de gloire fasse son entrée."

La guerre vient toujours avant la bénédiction. 

Nous sommes étonnés.   Nous sommes excités de réaliser  que nous "Le voyons" comme il a promis. 

Mon bien-aimé parle et me dit: Lčve-toi, mon amie, ma belle, et viens!  Car voici, l'hiver est passé; La pluie a cessé, elle s'en est allée.  Les fleurs paraissent sur la terre, Le temps de chanter est arrivé, Et la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes.  (Cantique des Cantiques 2:10-12  LSG)

Nous sommes excités pendant une saison.   Et alors Il semble partir.   Nous ne sommes pas aussi matures, aussi spirituellement parfaits que nous avons pensé.

J'ai ouvert ŕ mon bien-aimé; Mais mon bien-aimé s'en était allé, il avait disparu. J'étais hors de moi, quand il me parlait. Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé; Je l'ai appelé, et il ne m'a point répondu.   (Cantique des Cantiques 5:6  LSG)

Maintenant, vient une saison durant laquelle nous expérimentons des conflits tandis que le péché et l’égoďste en nous sont exposés.   C’est comme si Dieu s’est tourné loin de nous dans la colčre.  Cette expérience du jugement Divin et de guerre va trčs profond et peut durer pendant quelque temps. 

Aprčs que nous avions souffert pendant une saison, le Seigneur revient.   Maintenant nous sommes pręts ŕ porter ses fruits qui découlent ŕ partir de Sa vie en nous, pas simplement de nos propres efforts de dire au sujet de ce que nous savons de Lui.   Le résultat d'un tel fruit est la puissance dans le Royaume de Dieu. 

Je suis un mur, Et mes seins sont comme des tours; J'ai été ŕ ses yeux comme celle qui trouve la paix.  (Cantique des Cantiques 8 :10  LSG)

Mais maintenant, nous ne sommes pas particuličrement intéressés par la puissance.   Tant de chrétiens cherchent la puissance de Dieu!   Ils prouvent par ceci qu'ils sont immatures.   Nous ne recevons pas la vraie et durable puissance jusqu'ŕ ce que nous revenions du désert en se penchant sur notre aimé. 

Non, notre but n'est pas la puissance de Dieu.   Notre but est de Le connaître, pour ętre une partie éternelle de lui, pour Lui apporter le contentement. 

Pourquoi chercherions-nous la puissance?  Ŕ quelle fin?  Afin que nous puissions faire des grandes choses pour Dieu?  Dieu ne cherche pas davantage Christs qui peuvent faire des grandes choses pour Lui!   La révélation Divine que nous savons du Christianisme est une histoire d'amour.   C'est Dieu tout-puissant qui recherche ceux qu'Il peut introduire dans l’embrassent Divin. 

Il n'y a jamais un manque de puissance avec Dieu.   Dieu peut toujours faire ce qu’Il veut parmi les affaires des hommes.   Il peut installer des nations et des chefs, enlever des nations et des chefs, ŕ son plaisir. 

Dieu cherche les âmes humbles et douces qui aiment vraiment Dieu et s’efforcent ŕ le trouver, désirantes toujours d’ętre ce qu’Il veut qu’elles soient.   Ce sont les pierres vivantes du Temple de Dieu. 

Mais nous, les chrétiens, sommes tellement facilement occupés avec les extérieurs, avec nos oeuvres, avec notre religion.

L'histoire du monde est vraiment l'histoire de deux mondes.   Un de ces deux monde est le monde des regroupements.   C'est le théâtre extérieur -- lequel nous nous référons en tant que "histoire."

L’autre monde est le monde de l'individu.   Pendant que l'humanité est occupée avec les mouvements de groupes, ceux qui essayent de forcer leur volonté sur d'autres, utilisent des stéréotypes et des images, Dieu et Christ travaillent leurs volontés avec des individus. 

Dieu s'adresse toujours ŕ Ses saints victorieux comme individus.   C'est "celui qui vaincra" et non "ceux qui vaincront."

Męme le monde Chrétien religieux s'occupe avec des mouvements de groupes, supposant que plus de personnes sont impliquées dans une activité, alors plus la signification est trouvée. 

Le Seigneur Jésus laisse ceci aller mais Il n’est pas du tout impressionné par ça.   Le ferment du monde séculaire-religieux fournit un environnement tandis que Dieu du Ciel travaille avec des individus. 

Pendant que j'écris ceci, il y a de grands mouvements en cours de réalisation.   Les gens espčrent la paix en Irlande.   L'économie russe devient faible.   L'Amérique lutte avec un scandale au niveau le plus élevé du gouvernement.   Les Israéliens et les Palestiniens jouent aux échecs.   La Corée du Nord a été accusée de lancer un missile mais dit que c'était réellement un satellite scientifique.   On signale que l'Iran est pręt ŕ envahir l'Afghanistan.   Les politiciens en Allemagne s'attaquent.   Il y a des problčmes en Amérique du Sud.   La Guerre continue en Bosnie comme les Serbiens attaquent les Musulmans. L'Afrique continue ŕ ętre un barillet de poudre.   Il y a tension entre l'Inde et le Pakistan. 

Supposons que dans cinq ans d’ici, l'Amérique, la Russie et la Chine, les trois grandes super-puissances, fonctionnent ensemble et réussissent ŕ fonder une université sur Mars:  Université des Trois-Nations pour l'étude de l'espace extra-atmosphérique. 

Pouvez-vous vous imagineer le jubilée qui balaierait le monde ?  Il y aurait probablement des danses dans les rues ŕ quelques endroits.  Mais ça aurait aucune signification, moins que rien.

Pourquoi?  Parce que Dieu s’occuperait de chaque personne impliquée, juste comme s'il n'y avait eu aucune université fondée.   Quant ŕ ceux sur Mars, leurs anges les suivraient de la terre ŕ Mars avec les programmes d'études requis pour l'accomplissement de leurs destins. 

Toutes ses activités dans l’espace continueraient de concourir pour le mieux pour ceux qui aiment Dieu et sont appelés ŕ ętre les frčres de Christ. Il n'y aurait aucun vrai changement en quoique ce soit dű ŕ l’université sur Mars.   Le męme serait vrai si quelqu'un pouvait perfectionner une maničre d'enlever la force de la gravité sur commande ou de connecter la puissance de la lumičre ou de faire marcher un ordinateur personnel ŕ une vitesse infinie.   Il n’y aurait aucun changement significatif de ce qui se passerait sur la terre.

De quelle excitation chacun serait!   Mais les personnes impliquées seraient toujours sujettes ŕ la dépression, la colčre, la convoitise, la jalousie, l’avarice, l’envie, l’ivresse.   Les relations adultčres et le divorce continueraient.   Quelques individus seraient doux, aimables et compréhensifs.   D'autres marcheraient sur leurs associés, dans leur ambition pour ętre supérieurs ou riches.   En d'autres mots, l'établissement de l'université ou des percées scientifiques fantastiques n'auraient aucune vraie signification. 

Aujourd'hui, un joueur professionnel de base-ball a frappé un autre but.   Deux circuits et il aurait dépassé tous les présents records. Les fans sont extatiques.   Sa prochaine venue sera bien remplie, vous pouvez en ętre sűrs.   Quand il dépasse le record, qui est probable, il y aura de l’exubérance farouche. 

Mais le fait que quelqu’un ait pris un bâton et ait frappé une balle au-dessus d’une clôture n’a pas de vraie signification dans le destin des choses. Le monde n'a pas été changé pour le meilleur.   Les malades n'ont pas été guéris.   Les affamés n'ont pas été nourris.   Les nus n'ont pas été vętus.   Les troublés n'ont pas été bénis de paix.   Les nations qui font la guerre ne sont pas revenues ŕ une plus grande compréhension. 

Certains des fans du base-ball sont des chrétiens qui sont trop dans le monde.   Jésus les amadoue doucement ŕ Lui, ŕ quelque chose de significatif.   Mais ils sont tellement excités de passion pour ce qui est sans valeur, qu'ils ne peuvent pas entendre Sa voix.   Il désire les préparer pour les jours difficiles qui s’en vient.   Mais ils sont pris au pičge.   Ils ne seront pas pręts pour l’age de l’horreur morale qui s’infiltre.

Angela Massa a sauté de  haut en bas en criant au cause du but d'aujourd'hui.   Maintenant, elle ira ŕ la maison faire face ŕ une autre scčne domestique parce qu'elle suspecte son mari d'avoir une relation avec sa meilleure amie.   Les buts ne signifient absolument rien.   Comment  Angela, son mari et son amie vont gérer leur problčme va affecter leurs éternelles destinés.  Ceci est vraiment significatif car not raison d’ętre sur la terre c’est d’apprendre au sujet du Seigneur.

Howard Blount a été excité ŕ propos du but.   Vous pouvez ętre certain qu'il sera aux prochains jeux.   Pendant qu'il sort du stationnement, il commence ŕ penser ŕ l'analyse de sang qu'il a pris ce matin.   Il apprendra bientôt qu’il a une forme de leucémie mortelle. 

Dans quelques mois, Howard sera dans le royaume de l'esprit.   Sa conduite sur la terre sera évaluée.   Lŕ oů il est invité, ça c’est de la plus grande importance. 

Je ne suggčre pas que nous n'avons pas besoin des périodes de détentes, loin de nos problčmes – pas du tout!   Plutôt, je précise ŕ quel point il est facile d'ętre pris dans ce qui est provisoire et relativement sans signification tandis que le Seigneur patiemment cherche notre attention. 

Les premičres choses doivent venir d'abord.   Nous devrions continuellement entrer dans une relation toujours plus approfondie avec Christ, faisant  ceci notre premičre priorité.   Ensuite, nous devons se tenir loin des choses et des activités du monde car ils sont réellement une confusion entętée avec peu de vraie valeur.   Ils prendront notre couronne de vie de nous si nous ne faisons pas attention ŕ les garder au minimum, dans leur espace approprié. 

Aujourd'hui 10,000 jeunes noirs ont marché ŕ New York.   La violence a éclaté.   Qu’est qu’elle a accompli – plus d’hostilité entre les races?

Qu’en serait-il si les nations du monde arrętaient leurs empressements absurdes au jour du jugement et écoutaient la voix douce de Jésus.   Que se passerait-il alors?  Est-ce que quelque chose d'important serait perdue?  Répondez ŕ cela vous-męme ? 

Mais, ça ne se produira pas.   Pourquoi pas?  Car l'esprit de Satan déplace les nations et Satan est déterminé ŕ prouver que seulement sa façon de se comporter aura comme conséquence le genre de personnes que le royaume veut vraiment.   Les nations ne peuvent pas s'aider.   Elles continueront ŕ se détruire jusqu'ŕ ce que finalement un gouvernement mondial soit établi.   Alors la paix viendra, mais ce ne sera pas la paix de Dieu.   Quand une telle paix amenée par l’homme se produira, la trompette de Dieu retentira et la fin de l'âge d'église sera arrivée. 

Suis-je pessimiste ?   Pas du tout.   Je précise simplement que le monde des regroupements brille et distrait mais c’est seulement un environnement pour ce qui est vraiment significatif.   C'est le monde de l'individu, oů Dieu travaille avec l'ętre humain, jeune ou vieux, jeune enfant ou l'octogénaire, qui a de la signification éternelle et valable. 

Les événements d'aujourd'hui sont simplement une suite du monde des regroupements.   Mais rien de ceci n'est significative.   Ce qui est significatif est les actions et le développement de la personnalité des différentes personnes.   Nous pouvons lire que 200 individus sont morts dans une inondation au Pakistan ou en Inde et ętre un peu ébranler .   Ou 5,000 peuvent mourir de  famine dans une certaine région de l'Afrique, et nous ne pouvons pas s’imaginer une telle tragédie.   Nous rangeons l'information quelque part dans notre cerveau.   Nous pouvons ętre inquiets de la chute financičre de la Russie parce que ceci nous affecte.   Nous pouvons nous demander comment le scandale actuel dans le gouvernement des États-Unis s'avérera et avoir une opinion forte d’un coté ou de l’autre.   Nous regardons une grande tapisserie et nous pensons que si ceci était changé ou cela étaient adressés, quelque chose de bon en découlerait.   Peut-ętre. 

Mais dans ce tourbillon de la douleur humaine, tout ce qui importe réellement est ce qui a lieu dans les différentes vies.   La mčre en Afrique qui enveloppe la peau et les os de son jeune mort.   Dieu regarde en bas.   Cette mčre a-t-elle entendu le l’Évangile?  Au Soudan Sud, elle peut l’avoir entendu.  Est-il temps de recevoir maintenant la femme désespérée et son bébé aux pentes verdoyantes et aux fleurs du paradis?

C'est cet événement dans les vies de deux personnes  trčs "insignifiantes" qui sont réellement d'importance dominante dans l'arrangement éternel des choses.   Celui qui rčgne le Congo ou si les musulmans réussissent dans l’esclavage de  la population chrétienne du Soudan, est seulement une partie du levain continu du monde des regroupements.   C’est ce qui a lieu dans la vie de différentes personnes, de l'enfant en bas âge affamé ŕ la grand-mčre qui tremble laissée ŕ mourir dans le village abandonné, entouré de cadavres décomposés, qui importe vraiment.   Ceci est le deuxičme monde, le monde de l'individu.

Les chrétiens se font attraper dans toute cette sorte de vanité.   Cent mille chrétiens marchent dans une ville et passent des pamphlets.   "OH! , Nous leur avons montré!   Nous en avons remis un au méchant!   Mais ŕ moins que Dieu ait commandité réellement l'activité, ça fait parti seulement du monde superficiel des regroupements.   Peut-ętre q’une chose s’est vraiment produite,  est que John Doe observant la parade a pensé:  "Si ces arrogants qui connaissent tout représentent les chrétiens, laissez-moi sortir d'ici."

Mais nous avons marché et nous avons passé des pamphlets pour leur laisser savoir que nous sommes en ville. 

Il est tellement facile de voir seulement l'extérieur d'un événement et de la juger par son apparence.   Ce n'est pas avant que vous entriez dans le cœur de l'enfant ou de l'adulte que vous savez ce qui se passe. 

Alors Dieu permet les folleries des masses de la terre, le reflux et l'écoulement de la mer de l'humanité ŕ continuer sa danse effrénée, hurlante, insensée de destruction.   Les nations sont menées de cette façon et par les politiciens qui emploient des stéréotypes, des images, et des appels émotifs pour étayer un groupe contre un autre, pendant qu'ils cherchent leur propre gloire ou bien agissent selon ce qu'ils pensent sincčrement ętre le meilleur pour leur groupe. 

Les chefs chrétiens avancent un tel programme et un autre, apportant des milliers de personnes ŕ l'autel.   Les pasteurs doués construisent des églises énormes, laissant les plus petites églises autour d'elles presque vides de jeunes gens  --  et ils ne semblent pas s'inquiéter!   Combien de jeunes veulent rester dans une petite église quand ils peuvent aller dans une grande église et se tenir autour de mille jolies filles et de beaux jeunes hommes?  Combien resteront avec le simple pasteur et son épouse avec une congrégation plus âgée et qui servent Dieu loyalement?  Seulement le plus consacré, vous pouvez en ętre sűres.   Voici la charité et l'unité chrétienne. 

Le résultat de ce levain mondial et ignorant est un abattage sans fin des ętres humains et de la construction des Babyloniens religieux. 

C'est la coquille externe de l'histoire, l'histoire des regroupements. 

Mais tout le long, Dieu fait Sa volonté au cœur des individus. Il les examine, les teste, les enseigne, les averti, menant ceux qui ont de l'intégrité ŕ Sa connaissance.   Quant aux millions qui meurent, ils vont dans de divers régions du royaume de l'esprit pour attendre le jour du jugement.   Personne n'est perdu dans le sens de devenir un rien ou de disparaître dans le vide. 

La vie est comme une pičce de théâtre.  Une balle résonne.   L'acteur tombe mort.   Le rideau descend.   Puis le "meurtrier" et sa victime sortent pour déjeuner.   De męme, il est vrai que lorsque les gens meurent, ils se relčvent et vivent selon la volonté de Dieu. 

Ce que nous apprenons de tout ceci est que nous ne devons pas devenir souillés avec le monde des regroupements.   Le monde des regroupements est nécessaire ou Dieu ne le laisserait pas continuer.   Le monde des regroupements persistera jusqu'au retour du Seigneur -- peut-ętre ensuite aussi! 

Mais par la suite dans le Royaume de Dieu, il y aura seulement le monde de l’individu, chacun de qui sera considérablement précieux.   C'est la signification de "et il n'y avait plus de mer," c'est-ŕ-dire, n'importe quelle mer de personnes qui sont grossičres dans le monde des regroupements. 

Les mauvais seront amassés en tant que groupe et enfermés, ainsi leur propre volonté ne pourra pas réintroduire le chaos dans le Paradis de Dieu. 

Vous et moi ne devons pas nous laisser endormir par l’allure importante du monde des regroupements.   Nous identifierons ceci pour ętre simplement un contexte pour le grand drame nommé l’histoire du monde, un environnement dans lequel Dieu travaille avec des individus. 

Nous payons nos droits tels que demandés.   Mais ensuite, nous regardons constamment ŕ Jésus.   Que fait-Il avec nous?  Il dit, "Je veux ętre votre vie.   Je veux faire partie de chaque pensée, chaque mot, chaque action.   Rien, absolument rien, n'est exempt de ma participation.   Le plus petit domaine de votre personnalité ou de votre comportement qui existe sans Moi, M’est une perte incroyable, une perte au Royaume de Dieu, et ŕ vous-męme. 

"Je suis tout ce que Je veux ętre.   Essentiellement,  Je suis l'expression éternelle  de Dieu Tout-puissant.   Tous mes choix découlent de Dieu.   Il fait les oeuvres. 

"Maintenant, vous ętes invités dans le Je SUIS que JE SUIS.   Ętes-vous disposés ŕ Me donner le cours d’eau de votre personne ?  Je ne vous demande pas d'ętre un navire vide ou de vous retirer de la réalité de la vie sur terre.  Je vous demande d’ętre vous-męmes et me laisser-vous décaper un pouce ŕ la fois de ce qui n’est pas utile ŕ vous-męme et ni ŕ Moi et de remplacer par ce qui est Divin et conséquemment éternel et d’une signification immesurable."

"Il ne faut que rien de votre personnalité soit conservée de Ma croix, ce qui veut dire avoir la vie autre que Ma vie ressuscitée incorruptible."

"Ceci est Mon repos.  Cessez vos propres œuvres et entrez.  Ensuite, vous et Moi aurons l’éternité des éternités pour se réjouir ensemble.  Dans un billion d’année, en temps terrestre, notre amour va tout juste commencer ŕ fleurir.  Devant nous vont se prolonger les merveilles inimaginables et la gloire de Dieu car Lui aussi va avoir grandi."

" J’ai souffert une  mort inconvenable sur la croix de Calvaire afin que vous soyez avec Moi, une pičce dans la maison de Mon Pčre.  Soyez attentif qu’aucun mouvement du monde vide des regroupements vous déplace de votre interaction quotidienne avec Moi, autrement, vous n’obtiendrez pas la plénitude de votre héritage."

L'Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve; Il fera de toi sa plus grande joie; Il gardera le silence dans son amour; Il aura pour toi des transports d'allégresse.  (Sophonie 3 :17 LSG)