DEMEUREZ EN CHRIST

Abiding_In_Christ__DEMEUREZ_EN_CHRIST

DEMEUREZ EN CHRIST

Droit d’auteur Š 2009 Trumpet Ministries, Inc. Tout Droits Réservés  

Traduit par Marie Lachance

Dieu le pčre a planté une Vigne, il l'observe et il prend soin d’elle.   La Vigne est spirituelle mais son fruit est visible sur la terre.   Le fruit de la vigne est la justice et la louange, et le fruit apparaîtra en présence de toutes les nations de la terre.   Quand les nations seront témoins du comportement juste des saints, elles glorifieront Dieu. 

Christ est la vigne.   Nous, les chrétiens, sommes les sarments.   Dieu recherche le fruit dans nos vies, le fruit qui est l'image de son fils, le fruit d’un comportement juste.   Si nous n'exhibons pas la justice et louange dans notre personnalité, Dieu nous enlčvera de Christ.   "Tous les sarments, en moi, qui ne portent pas de fruit, il les coupe."

La raison Dieu nous a joints ŕ Christ, c’est pour que nous puissions produire le fruit de justice dans nos vies.   Dieu nous a appelé pour ętre la lumičre morale du monde. 

 DEMEUREZ EN CHRIST

Je suis le vrai plant de vigne et mon Pčre est le vigneron. Tous les sarments, en moi, qui ne portent pas de fruit, il les coupe, et tous ceux qui en portent, il les taille afin qu'ils produisent un fruit encore plus abondant. (Jean 5:1,2) 

Dieu le pčre a planté une vigne.   Il la surveille et prend soin d’elle. 

La vigne est spirituelle mais son fruit est visible sur la terre.   Le fruit de la vigne est la justice et la louange, et le fruit apparaîtra en présence de toutes les nations de la terre. 

Car, comme la terre fait éclore son germe, Et comme un jardin fait pousser ses semences, Ainsi le Seigneur, l'Éternel, fera germer le salut et la louange, En présence de toutes les nations. (Ésaďe 61:11)

Christ est la vigne.   Nous, les chrétiens, sommes les sarments.   Dieu recherche le fruit de justice dans nos vies, le fruit qui est l'image de son fils.   L'image du Christ est l'amour, la joie, la paix, la patience, l'amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi.  Ce sont les caractéristiques de Christ et du Royaume de Dieu. 

Pendant que nous demeurons en Christ, Son image pieuse commence ŕ paraître dans notre personnalité et également dans la personnalité de ceux ŕ qui nous administrons.   Nous amenons la justice et la louange, la sainteté du Royaume dans nos propres vies et dans les vies de d'autres. 

La raison Dieu nous a joints ŕ Christ, c’est pour que nous puissions produire le fruit de la justice dans nos vies.   Quand les nations de la terre seront témoins du comportement juste des saints, elles glorifieront Dieu. 

Dieu nous a appelé ŕ ętre la lumičre morale du monde.   Si nous ne montrons pas la justice et la louange dans notre vie, Dieu nous enlčvera de Christ.   "Tous les sarments, en moi, qui ne portent pas de fruit, il les coupe."

Si l'image de Christ n'est pas révélée dans notre personnalité, nous nous tenons en danger d’ętre coupés de la vigne de Dieu. 

L'enseignement de Christ et de Ses Apôtres est concentré sur deux choses:  (1) recevoir la vie éternelle;  et (2) le salut et les récompenses au Jour du Seigneur, le jour oů Jésus apparaîtra dans les nuées du ciel. 

Peu est dit dans les Écritures au sujet de ce qu’il nous arrivera lorsque nous mourons.   L'emphase est plutôt mise sur ce qu’il nous arrivera lorsque le Seigneur Jésus reviendra, et comment vivre notre vie dans la justice, la sainteté et l'obéissance ŕ Dieu dans le monde actuel.   Quand les Apôtres de l'Agneau ont pręché le salut, ils parlaient de ne pas ętre détruits au Jour du Seigneur. 

Mais, comme Paul discourait sur la justice, sur la tempérance, et sur le jugement ŕ venir, Félix, effrayé, dit: Pour le moment retire-toi; quand j'en trouverai l'occasion, je te rappellerai. (Actes 24:25)

Mais, par ton endurcissement et par ton cœur impénitent, tu t'amasses un trésor de colčre pour le jour de la colčre et de la manifestation du juste jugement de Dieu, (Romains 2:5)

Nous ne renforcerions pas ce point sauf qu'il a une relation directe et pratique sur la maničre dont nous vivons dans le monde.   Si nous pensons ŕ  la rédemption des Chrétiens comme étant un plan pour nous accepter au Ciel lorsque nous mourrons, nous ne comprendrons pas la nécessité absolue de demeurer en Christ pendant notre vie actuelle. 

Les prédications de nos jours nous avertissent de garder notre "billet" de croyance dans les actes de l'expiation des péchés et de la résurrection, avec l'idée qu'une telle position doctrinale est une "foi salvatrice."  Dans la mesure oů nous savons, il n'y a aucune évidence dans les Écritures qui indique que la grâce opčrera le jour du jugement, qui aura lieu aprčs notre mort.  

La pénalité pour ne pas demeurer en Christ est que nous sommes coupés de la vigne maintenant.   Nous devons comprendre qu’ŕ chaque jour, nous devons travailler ŕ notre salut avec crainte et  tremblement.   Si nous marchons dans  la vie dans l'espoir d'ętre admis au Paradis lorsque nous mourrons (supposant que cela est le but de la rédemption), mais sans demeurer soigneusement et constamment en Christ, nous manquerons le plan du salut. 

Nous n’avons pas ŕ s’efforcer pour produire des fruits.   Le fruit de la piété est le résultat normal de demeurer constamment et continuellement en Christ.   Le centre de notre attention est de demeurer en Christ. 

Chaque jour de notre pčlerinage chrétien, demeurer en Christ est un peu plus difficile que le jour précédent.   Pourquoi est-ce que c'est ainsi?

Quand le Seigneur Jésus nous reçoit au tout début en Lui, Il accepte notre entičre personnalité.   Nous éprouvons un sens d'ętre sans culpabilité devant la présence de Dieu et les Écritures confirment cette position.   Nous pouvons alors imaginer que le Seigneur est entičrement satisfait avec notre personne. 

Le fait est qu’Il nous a reçus avec toutes nos maničres pécheresses et égoďstes.   Nous sommes en aucune condition de demeurer dans la présence de Dieu.   Nous sommes nus et nous ne le savons pas.   C'est le sang de Jésus qui a rendu possible notre accueil chaleureux.   Jésus a accepté notre personnalité entętée et pécheresse en Lui-męme.   Il a reçu la discorde et la rébellion en Lui-męme.   Il fait ceci parce qu'Il nous aime -- męme dans notre état pécheur. 

Ensuite, Christ commence ŕ amener notre personnalité en harmonie avec Lui-męme.   Chaque jour de notre pčlerinage, il y a une leçon de sainteté qui nous est présentée.   Il y a quelque chose de mauvais qui doit ętre traité ce jour-lŕ.   Le programme de la sanctification est trčs douloureux parce que chaque péché et chaque trace de narcissisme et d'égoďsme en nous doivent ętre exposée au feu de Dieu.   C'est une transformation éternelle, une nouvelle création.   C'est pourquoi, ça devient de plus en plus difficile de demeurer en Christ. 

C’est plus difficile au fur et ŕ mesure que les jours avancent en raison des demandes qui augmentent.   Mais, il est également vrai que nous avons grandi spirituellement en sagesse et en force afin de satisfaire les demandes accrues et alors la prochaine étape est rendue possible et joyeuse. 

Le Seigneur nous reçoit aujourd'hui.   Demain, Il recule d’un pas et Il dit, "Trouvez-moi ici!"  Alors nous devons poursuivre dans cette nouvelle position.   Le jour suivant, Il fait un pas encore plus loin et dit, "Suivez-moi ici."  Et ainsi de suite, indéfiniment jusqu’ŕ la plénitude de la stature de Christ. 

C'est la signification de demeurer en Christ. 

Notre demeure en Christ aujourd'hui est différente de notre demeure en Lui l’année derničre.   Plus est exigé de nous.   Les péchés que nous avons pratiqués inconsciemment l’année derničre ne sont pas autorisés aujourd'hui. 

Le narcissisme dans lequel nous nous sommes livrés l’année derničre n'est pas acceptable aujourd'hui. 

Tous les saints victorieux identifieront immédiatement le modčle que nous venons tout juste de décrire.   Le Seigneur Jésus nous défie chaque jour ŕ demeurer plus pleinement en Lui.   Il purge de Son propre Corps le péché et l’égoďsme qu’il a absorbé lorsqu’il nous a reçu la premičre fois. 

Il peut ętre vrai que la majorité des croyants ne demeurent pas en Christ.   Ils développent leur reconnaissance dans les faits que l'expiation et la résurrection, appelant Jésus leur Seigneur et Sauveur, sont leur billet ŕ la vie et au monde dans lesquels ils se trouveront suite ŕ leur mort physique. 

L'issue dans les Écritures est la vie éternelle.   La vie éternelle n'est pas un endroit, elle est une relation avec Dieu a travers Christ.   Nous avons la vie éternelle maintenant.   Nous grandissons dans la vie éternelle et nos corps seront ressuscités ŕ la vie éternelle lorsque le Seigneur apparaîtra.   Le salut est passé, présent et future. 

Les vrais chrétiens sont ceux qui commencent ŕ reproduire l'image de Christ dans leurs vies.   L'image de Christ est révélée parce qu'ils mettent ŕ chaque jour leur concentration ŕ demeurer en Christ, ŕ le suivre soigneusement en surmontant le mal de la journée.   Ętre un saint est un appel ŕ plein temps.

Si nous ne demeurons pas soigneusement en Christ ŕ chaque jour mais passons la majeure partie de notre temps et de notre force dans les choses du monde, ne demeurant pas dans la pričre, dans la Parole, dans la communion avec les saints qui sont ardents, nous perdrons le contact direct, tellement important, avec Jésus.   Sans le réaliser, nous deviendrons froids.   Nous allons peut-ętre encore suivre nos procédures d'église mais nous avons quitté notre premier amour.

 

Dieu n’est plus dans toutes nos pensées.

Christ n'est plus officiellement premier dans notre vie.   Quand ceci devient vrai, jusqu'ŕ n'importe quel degré significatif, nous sommes en danger d’ętre retirés de la Vigne, enlevés de Christ.   Dans quel état, alors, serions-nous si on mourait physiquement?

Le Christ nous reçoit tel que nous sommes lorsque nous venons ŕ Lui comme pécheurs. 

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit ŕ celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort ŕ la vie. (Jean 5:24)

L’interprétation traditionnelle de Jean 5:24 est que si nous faisons une profession de foi en Christ, croyant en Dieu, nous ne serons jamais jugés.   Le tribunal de Christ sera un genre de banquet sportif de récompenses, durant lequel certains obtiendront le premier prix, certains auront le deuxičme prix et une mention honneur.   Nous ne souffrirons jamais de douleurs et ainsi, il n'y a aucune menace sérieuse ici. 

Ceci ne peut pas ętre la vraie interprétation;  car en Jean 15:2, nous sommes menacés par la plus terrible des possibilités – celle d’ętre enlevée de la vigne.   Alors quelle est la juste interprétation de Jean 5:24, l'interprétation qui est en harmonie avec tout l’enseignement de Jésus, l'enseignement de Paul et des autres Apôtres? 

Jean 5:24 parle du transfert présent de la mort spirituelle ŕ la Vie éternelle de l'Esprit de Dieu – la vie que Jésus Lui-męme est.   Ce verset, tout comme Jean15:2, parle de notre union avec le Christ. 

Toutes les fois qu'un individu entend la Parole de Christ et croit en Dieu qui a envoyé Jésus-Christ, il passe dans la vie éternelle.   Christ le reçoit, comme nous l’avons énoncé précédemment, malgré sa vie pécheresse et rebelle.   Bien que le péché et sa propre volonté soient toujours présents, l’expiation du sang répond aux demandes de la justice Divine.   Satan pointe du doigt en vain.   Le sens d’équité de Dieu a été totalement acquitté.   Il n'y a pas et ne peut pas y avoir aucune condamnation. 

Qu’est-ce qu’il arrive aprčs?  L'individu doit demeurer en Christ.   Aussi longtemps qu'il demeure en Christ, aussi longtemps qu'il est sanctifié (mise ŕ part en Christ, vivant une vie sainte dans le Seigneur), il est acceptable ŕ Dieu.   Le sang continue ŕ fabriquer la différence entre les imperfections du croyant et l'image morale de Christ. 

Car, par une seule offrande, il a amené ŕ la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. (Hébreux 10:14)

"Ceux qui sont sanctifiés."  Ceux qui sont mis ŕ part comme saints pour le Seigneur. 

C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas ŕ ce qui est impur, Et je vous accueillerai. (II Corinthiens 6:17)

Nous demeurons sous le sang aussi longtemps que nous marchons dans la lumičre de la volonté de Dieu.

Mais si nous marchons dans la lumičre, comme il est lui-męme dans la lumičre, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. (1 Jean 1:7)

Ça ne dit pas que par une seule offrande, Il a perfectionné pour toujours ceux qui croient mais plutôt "ceux que sont sanctifiés," ceux qui sont mis ŕ part pour Jésus;  Ceux qui demeurent en jésus ;  Ceux qui marchent dans la lumičre de la présence de Dieu en Christ. 

L’argument peut ętre devancé que nous sommes sanctifiés par la foi.   Ceci est vrai aussi longtemps qu’on se rapporte ŕ une foi vivante et non ŕ une croyance doctrinale morte.   La vraie foi, la foi qui a pour résultat la vie éternelle, est celle qui produit la transformation du croyant.   La vraie foi nous garde en demeurant en Christ, et le fruit visible découle de cette union.   La foi, qui ne produit pas un comportement juste, n'est pas ce que le Nouveau Testament enseigne étant la vraie "foi". 

Il y a de la confusion, aujourd'hui, concernant la définition du  terme "foi".  

Certains définissent la foi comme adhérence (par leur standard) ŕ la doctrine fondamentale.   D'autres définissent la foi comme une magie qui vous obtient ce que vous voulez.   La foi des Écritures n'est ni une croyance dans une doctrine, ni de la magie.   La vraie foi est une confiance en Dieu par Christ  qui amčne le croyant ŕ vivre dans et par le Seigneur Jésus.   Le résultat de vivre dans et par le  Seigneur Jésus est une personnalité transformée.   Si toute personne est en Christ, une nouvelle création germe; autrement il n'est pas en Christ. 

Demeurer continuellement en Christ apporte l'absence continuelle de la condamnation. 

Mais si nous marchons dans la lumičre, comme il est lui-męme dans la lumičre, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. (1 Jean 1:7)

"Marcher dans la lumičre" est demeurer en Christ, se maintenir au centre de la volonté de Dieu.   Aussi longtemps que nous demeurons en Christ, demeurant sensible ŕ l’inspiration de l’Esprit Saint, mettant notre confiance dans la sagesse du Seigneur au lieu de la notre, le sans nous purifie.  Nous sommes sans condensation.  Nous sommes "parfaits" aux yeux du Seigneur.

Nous devons toujours donner l'attention et les énergies de notre vie principalement au problčme de demeurer en Christ.   Pourquoi est-ce que demeurer en Christ est un problčme?  C'est un problčme, spécialement dans une nation riche (les riches entrent dans le royaume de Dieu avec grande difficulté), parce que tant de choses nous pressent constamment et elles travaillent contre notre attention de demeurer en Christ. 

La télévision est une de ces forces hostiles.   La télévision cherche ŕ conformer notre pensée et nos désirs dans les maničres du monde.   Satan, la convoitise de notre chair, notre égocentrisme et égoďsme luttent également ŕ garder notre attention.   Satan désire que nous l'adorions.   Satan demeure en alerte, cherchant des maničres de détourner notre attention ŕ l’extérieur de Christ. 

La mort éternelle et la vie éternelle, tous les deux travaillent dans le croyant.   Chaque jour soit la mort rčgne ou la vie rčgne.   La porte est étroite et la maničre est résistante qui mčnent ŕ la vie éternelle.   Le Seigneur Jésus-Christ est le seul Chemin qui mčne ŕ la vie.   Nous entrons en Lui et alors la lutte commence.   La guerre que les saints luttent n'est pas, d'habitude, une lutte physique ou męme mentale.   Plutôt, c'est une lutte spirituelle qui avance en termes de foi et  de patience. 

Nous devons se parler ŕ soi-męme pour recevoir la vie en Christ, mettant toujours notre volonté ŕ faire la volonté de Dieu.   Sans une détermination si résolu de la volonté, il est possible d'emporter que peu de victoires dans notre marche avec Christ. 

Nous devons continuer ŕ décider de faire ce que nous savons d’ętre la volonté de Dieu;  et quand nous ne sommes pas certains de la volonté de Dieu, nous devons continuer de choisir de faire, au meilleur de notre connaissance, ce qui est agréable ŕ Christ. 

La vie chrétienne est une guerre.   Notre but est de demeurer toujours au centre parfait de la Personne et de la volonté de Christ.   Quand nous le faisons, nous sommes changés en l’image de Christ;  la volonté de Dieu commence ŕ découler des personnes et des circonstances qui sont autour de nous;  et nos pričres obtiennent de Dieu beaucoup de puissance. 

L'issue principale est la vie – la vie éternelle.   Les nations de la terre périssent car elles veulent la vie – la Vie que Christ est.   Cette Vie est la vérité, la seule lumičre et vérité disponibles aux gens. 

Dčs que les branches de la vraie Vigne seront amenées ŕ la perfection, au standard qui est la stature de la plénitude de Christ, la vie éternelle et la lumičre de Dieu seront apportées aux nations de la terre. 

Afin que tous soient un, comme toi, Pčre, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. (Jean 17:21)

"Pour que le monde croie."

Le but du műrissement des branches de la vraie Vigne, est que les nations du monde puissent croire que Dieu a envoyé Jésus. 

La vie éternelle découlera de la Vigne ŕ travers les branches vers les peuples de la terre, leurs apportant la vie et la délivrance. 

Tout ętre vivant qui se meut vivra partout oů le torrent coulera, et il y aura une grande quantité de poissons; car lŕ oů cette eau arrivera, les eaux deviendront saines, et tout vivra partout oů parviendra le torrent. (Ézéchiel 47:9)

Les nations de la terre seront converties en raison de la vie et de la lumičre qui viendront ŕ elles par les branches de la vraie Vigne.   C'est l'apogée de la réalisation de ce que le Seigneur Jésus a parlé en disant, "Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit" (John 15:5)

Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons ŕ la montagne de l'Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Éternel. (Ésaďe 2:3)

Les nations de la terre attendent que les branches apprennent ŕ demeurer dans la Vigne.   Dčs que les branches seront établies dans la Vigne, la Vie de Dieu en Christ coulera ŕ travers les branches et libérera les prisonniers de la terre de l’esclavage cruel dans lequel Satan les a guidés. 

Avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part ŕ la liberté de la gloire des enfants de Dieu. (Romains 8:21)

Le plus grand besoin ŕ l'heure actuelle, est la naissance du vrai témoin de Dieu devant les gens du monde.   Il y a une abondance de "ministčre" mais un manque de vrais témoins.   Le témoin de Dieu est premičrement dans la justice et en second lieu, dans la puissance.   C'est la justice et la puissance venant de l'Esprit Saint qui révčlent aux gens la Personne, la volonté et la maničre du Dieu du ciel.   La puissance sans la justice est le témoin de Satan. 

Quand les nations verront la justice et la louange des saints, ainsi que la puissance surnaturelle de l'Esprit, ils vont glorifier Dieu.   Ils verront nos bonnes œuvres et ils glorifieront Dieu.   Ceci est le vrai témoignage que les gens attendent. 

Ayez au milieu des paďens une bonne conduite, afin que, lŕ męme oů ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour oů il les visitera. (I Peter 2:12)

Le but de Dieu est d'apporter la justice, la paix et la joie par l'Esprit Saint sur la terre.   Ceci est la venue dans le monde du Royaume de Dieu, le Royaume du Ciel.   La venue du Ciel sur la terre est le résultat Divin accentué dans les Écritures. 

Pour cette fin, Dieu a planté une Vigne sur la terre.   La vigne est le Christ.   Le Christ est le Tabernacle de Dieu.  Toute la Vie et la Plénitude de Dieu demeurent en Lui. 

Mais dans la "maison" du Pčre, il y a plusieurs demeures.   Les nombreuses demeures sont les branches de la vraie Vigne. 

L'unique vraie Vigne est la maison du Pčre.   Ceux qui demeurent dans la Vigne sont les nombreuses demeures dans la maison du Pčre. 

Christ reçoit les élus en Lui-męme, les baptisant de l'Esprit de Dieu dans Son propre Corps.   Aprčs cela, les élus ont un objectif supręme pour le reste de leurs vies -- pour le reste de l'éternité.   Cet objectif est d'apporter, par l'Esprit, leurs personnalités entičres complčtement en Christ, demeurant en Christ ŕ tout moment et dans chaque situation.   C'est un projet d’une vie exigeant notre consécration et attention absolue. 

Un par un, les saints sont perfectionnés en Christ et sont alors déracinés de la terre.   Ceci inclue tous les justes, de Abel au Chrétien victorieux qui est parti pour ętre avec le Seigneur, il y a quelques minutes.   Alors, ils demeurent tous dans la présence du Seigneur, attendant le son de la derničre trompette.   Ensuite, ils descendront du ciel comme étant l'armée du Seigneur. La Vie et la Lumičre du Dieu Tout-puissant brilleront ŕ travers eux pour accomplir leur tâche d’éliminer le péché et la mort hors de la création et de remplir la terre avec la connaissance de la Gloire du Seigneur. 

Dieu a planté une vraie Vigne.  Un jour, pas tellement loin dans l’avenir, les branches de cette Vigne rempliront la terre entičre.   Alors, les nations des sauvés vont voir la justice et la louange de Dieu et les spectateurs seront transformés en cette męme image. 

Dans les temps ŕ venir, Jacob prendra racine, Israël poussera des fleurs et des rejetons, Et il remplira le monde de ses fruits. (Ésaďe 27:6)